Your message has been sent, you will be contacted soon

Call Me Now!

Fermer
Accueil » HelpX » Volontariat: Wwoofing et HelpX

Volontariat: Wwoofing et HelpX

  • Array

 Le Wwofing et le HelpX sont  2 concepts de volontariats internationaux permettant à de nombreux voyageurs de vivre une nouvelle expérience au bout du monde. Très populaire en Australie, découvrons  plus en détail ces 2 concepts !


WWOOFIG – L’HISTOIRE


 

Logo  woof

Logo fowo

Le terme WWOOF est apparu en 1971 et signifiait en premier lieu “Working Weekends on Organic Farms” qui signifie “Week-end de travail en fermes biologiques“.

C’est une femme, Sue Coppard, travaillant comme secrétaire à Londres qui souhaitait offrir aux citadins une immersion dans le monde rural tout en soutenant le mouvement organique. Cette pionnière eu l’idée de faire travailler des volontaires le week-end dans la ferme biodynamique dEmerson College dans le Sussex en Angleterre.

Le succès fût immédiat et bientôt des dizaines de bénévoles accoururent pour vivre cette expérience, et ne se limitaient plus seulement à un seul weekend mais y passaient des semaines entières.

Bientôt les gens commencèrent à faire du bénévolat pour des périodes de plus en plus longues,  le concept plaisait à beaucoup ! Il fallait donc modifier le nom “Working Weekends” !!!


L’ÉVOLUTION


 

Le nom changea alors et les 2 W furent alors assimilés à “Willing worker”, mais sucita rapidement des soucis. En effet, nous parlons bien de volontariat et le terme “worker” fût source de conflit avec les gouvernements des pays où étaient présent le Woofing sur le plan légal, créant un flou entre bénévolat et travail clandestin.

Il devint alors World Wide Opportunities on Organic Farms qui peut se traduire par “opportunités dans des fermes bio du monde entier“.

A l’origine, le Wwoofing n’était donc pas vraiment une organisation mais plutôt  regroupement informel de plusieurs groupes de personnes réunis autour d’un concept de volontariat.

Au fil du temps, face à l’ampleur que prenait ce concept, une volonté d’organisation plus officielle émergea et donna naissance à deux organisations distinctes :

La Federation of WWOOF Organisations (FoWO) et l’International WWOOF Association (IWA).

Voici le portail pour le Wwofing en Australie: Wwoofing Australie

Ainsi que le nouveau portail général de Wwoofing vous permettant de trouver les sites wwoofing officiels de la plupart des pays: www.wwoof.net et regroupant même les hôtes indépendants dans les pays n’ayant pas de portail. officiels.


POURQUOI 2 ENTITÉS


 

Comme le concept s’est formé dans un cadre informel, il était nécessaire à un moment donné d’officialiser l’organisation pour simplifier l’organisation et amener le réseau créé à être plus fonctionnel, d’autant plus que le Woofing avait dépassé les frontières et se déclinait dans des dizaines de pays.

Une entité du nom de Wwoof ayant à sa tête l’association Wwoof du Royaume-Uni créa un site internet pour regrouper tous les “adhérents” au mouvement, mais tout les pays n’étaient pas représentés. Une seconde association vit donc le jour avec également un site internet et regroupa certains autres pays qui n’était pas dans l’autre association. l’IWA était né ! Elle regroupe actuellement 6 pays, dont la France, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, et le Japon.

Toutes les deux reposent pourtant sur le même concept de volontariat et proposent, via une adhésion, de vivre l’expérience du travail bénévole dans un milieu rural au sein de structures indépendantes, fermes et autre, soutenant la cause organique.

Des tentatives de rapprochement furent opérés entre les 2 organisations afin de  créer une fédération unique, mais les négociations échouèrent, ce qui fait que ces deux entités sont encore présentent aujourd’hui faute d’accord.

L’inconvénient majeur qui en résulte est que les réseaux ne sont pas fusionnés et qu’il faut donc adhérer à une des organisations en fonction du pays où l’on souhaite pratiquer du bénévolat.

 


HELPX – L’HISTOIRE


 

Logo HelpX

Le concept d’HelpX vit le jour beaucoup plus tard, en 2001 grâce à l’anglais Rob Prince. HelpX surf sur le même concept que le  Wwoofing bien qu’il dérive légèrement de ce dernier.

Rob voyageait en Australie et en Nouvelle Zélande, et remarqua rapidement que les fermiers étaient sans cesse en quête de main d’œuvre, étant géographiquement souvent perdus dans la pampa. Il n’était pas évident pour eux de trouver des employés prêt à s’exiler dans le bush pour travailler. Il eut donc l’idée de créer également un site internet, permettant de mettre en relation fermiers et travailleurs bénévoles.

Le concept existait déjà, certes, mais Rob avait pu se confronté à la difficulté de trouver des hôtes facilement, puisque les seuls moyens qu’il avait jusqu’alors pour rencontrer ces personnes souhaitant des bénévoles, était de faire le tour des auberges de jeunesse afin de dégoter des propositions exposés sur les tableau d’affichages des auberges ( les mêmes que vous scrutez dans l’espoir d’une annonce de voiture ou de travelmates et autres jobs !) ainsi que des documentations disponibles recensant les lieux où concentrer leur recherche.

Pas évident donc, de trouver des “hôtes” dans ces conditions. Là où Rob eu un éclair de génie, c’est lorsqu’il réalisa qu’avec une plateforme web permettant de mettre en relation hôtes et bénévoles, tout le monde y trouverait son compte. Il mis donc en œuvre son idée et créa ainsi la plateforme HelpX.

Un malheureux accident de parapente survint 2 ans après le  lancement de sa plateforme. Rob, cloué chez lui, concentra alors ses efforts sur HelpX et lui permit de devenir un réseau d’échange bénévole mondial, de plus en plus important et reconnu. Le fruit de son travail s’avéra devenir un succès planétaire

HelpX se targue d’être plutôt orienté sur “l’échange culturel” et cible clairement le voyageur en Working Holiday Visa comme ils le précisent bien dans leur site.

Voici le portail d’accès: HelpX

 


WWOOFING – HELPX, LES DIFFERENCES


 

La différence la plus frappante entre ces 2 organisations, Woofing et HelpX tient sur la diversité des membres accueillant les bénénoles.

Alors que le Wwoofing concentre ses échanges dans des environnements axés “organique” , bio, et se  compose principalement de fermes, HelpX apporte une touche de diversité en proposant aux particuliers aussi d’accueillir des bénévoles et ne limite pas à des membres soutenant le bio. On peut ainsi trouver des expériences hallucinantes en plein bush et également citadines.

Bien que n’ayant pas eu moi même l’occasion de tester le HelpX, j’avais adhéré en 2012 à HelpX car je souhaitais découvrir le volontariat durant mon WHV. J’ai ainsi été contacté par 3 personnes différentes:

La première, un couple gérant de camping, ma proposé une expérience de “manœuvre” au sein de leur camping, la seconde était une particulière, qui avait un projet en cours, recouvrir un mur  présent dans son jardin d’une énorme fresque en mosaïque et le travail consistait à casser du carrelage, et reproduire un dessin qu’elle aimait ! La troisième personne était gestionnaire d’un organisme de sauvetage d’animaux et le job consistait à prendre soin des animaux blessés et les nourrir. Je n’ai malheureusement pas pu vivre ses expériences car le timing n’était pas au rendez-vous  et chaque proposition intervint en plein pendant mes roadtrip.

Ayant eu l’occasion de discuter avec plusieurs bénévoles HelpX et Wwoofing, je tiens tout de même à préciser qu’il ne faut pas limité le Wwoofing aux mots “ferme” et “bio” puisque, l’évolution ne cessant jamais et le réseau s’agrandissant également, le Woofing s’ouvre peu à peur et propose désormais des expériences se rapprochant des expériences HelpX.

 D’autres petites différences existent également, mais plutôt qu’un long discours, je vous propose plutôt un tableau éclaircissant ces différences afin de vous permettre également d’avoir une vision plus nette de ces deux organisations.


TABLEAU DES DIFFERENCES  WWOOFING – HELPX


 

Organisation

Woofing

HelpX

Prix

$70 (49€)

$29 (20 €)

Support

Web (PDF) et papier

Web

Durée de l’adhésion

1 an

2 ans

Type de membres proposant une expérience

Professionnels, depuis peu les particuliers aussi

Professionnels et particuliers

Nombre de réseaux

2 entités distinctes

1 entité

Orientation

organique, bio

échange culturel


LE CONCEPT DE VOLONTARIAT


 

Vous avez donc bien compris, le concept de volontariat, que ce soit HelpX ou bien Woofing, reste le même.

Vous avez d’un coté des personnes souhaitant de l’aide dans certaines tâches, de l’autre des personnes désireuses de vivre une expérience nouvelle pour elles, basé sur l’aide et l’échange.

Dans tout les cas, vous adhérez à une organisation qui permet à chacune des parties d’y trouver son compte. La mise en relation se fait principalement par le web, le mail, et le téléphone.

Dans les faits, il repose sur un échange commun qui vous permet d’être nourri et logé en échange d’environ 4 à 6h de travail quotidien, hors weekend généralement.

Ce n’est pas un travail dans le sens légal du terme, et vous avez dons la plupart du temps des temps libres une partie de la journée. Chaque hôte à sa vision du concept, ses règles intérieur, et son organisation. Ils doivent bien entendu respecter les règles concernant l’hospitalité et les horaires maximums imposés par HelpX et Wwoofing, mais c’est lors de l’interaction avec eux que vous en saurez plus sur leur manière propre de fonctionner.

Vous n’êtes pas là pour vous faire exploiter, on est d’accord, mais n’oubliez pas que vous n’êtes pas non plus à l’hôtel et vous avez un rôle participatif dans leur quotidien que vous devrez savoir respecter !


LES AVANTAGES DE CE TYPE DE BÉNÉVOLAT


volontaire

 Plusieurs raisons peuvent vous pousser à pratiquer le bénévolat par l’une ou l’autre des organisations. Vous avez tout à y gagner puisque cette expérience vous enrichira sur tout les plans -sauf le plan financier bien sûr :p

  • Améliorer votre niveau d’Anglais ! On ne va pas se le cacher, bon nombre de Frenchies backpackers arrivent avec un Anglais aussi bon qu’une vache parle l’Espagnole. L’immersion au sein d’une famille vous permettra d’améliorer à coup sûr votre anglais (enfin votre Australien et votre slang :) )puisque vous n’avez pas le choix: si vous souhaitez communiquer, il va falloir le faire dans leur langue ! Dur au début, surtout avec l’accent Australien, mais vous repartirez avec un niveau que vous même ne soupçonnez pas !
  • Découvrir la culture Australienne ! Qui dit famille Australienne dit culture Australienne ! Ce n’est pas en restant en auberge de jeunesse que vous en apprendrez plus sur les Aussies ! En revanche, vivre à leurs côtés, vivre leur quotidien vous en apprendra énormément sur leur culture, et vous deviendrez de vrais pro du barbie, des fans du stubie holder, et peut-être même des fondus du lemington :)
  • Découvrir des tâches et des emplois hors du commun ! Comme dit précédemment, la diversité des expériences proposées est un gros point fort de ces organisations et une occasion en or de pratiquer des activités hors du commun ! Tondre des moutons, soigner des animaux bizarres, réparer un pont, fabriquer des didjeridoo, C’est pas fun tous ça ?!!!
  • Obtenir votre second visa ! Et oui ! Le Wwoofing et HelpX permettent du cumuler des jours de travail pris en compte par le gouvernement Australien dans le cadre de l’obtention du second Working Holiday Visa !!! Si vous souhaitez ce second visa, vous devez totaliser 88 jours de travail minimum dans des régions spécifiques, le volontariat sera peut-être votre clé pour rester au pays des Kangourous une seconde année !!!
  • Économiser son argent ! Même si ce n’est pas la fonction première, il est vrai que le fait d’être nourri et logé permet de ne pas dépenser d’argent pendant la période de bénévolat. Une occasion donc de ne pas dépenser à tout va (surtout si vous êtes au milieu de nul part), ni de vous ruiner en auberge ou en fuel. GROS BEMOL cependant, cet avantage est une “résultante” de l’expérience mais ne doit en aucun cas être le leitmotive qui vous pousse à faire Wwoofing ou HelpX. Trop de personnes désormais s’orientent vers ces systèmes pour le coté économique et dénature le réel but qu’ils ont: l’échange et le partage !

LES TÉMOIGNAGES


 

Comme vous avez pu le voir précédemment, les 2 organisations permettent chacune de vivre des expériences diverses et variées. L’évolution des ces dernières est croissante et augmente les activités possible en volontariat.

Il est donc impossible de réellement cadrer les expériences de volontariats proposés, il est donc intéressant de découvrir la multitude de possibilités offertes par ces organisations par le témoignage de personnes ayant testé le volontariat par l’une ou l’autre de ces organisations.

Vous trouverez donc ci-dessous le témoignage de backpackers – comme vous- qui ont acceptés de partager leurs expériences afin que vous puissiez vous faire une idée de ce que vous pourriez vivre si vous décidiez à votre tour de tester le volontariat.

Plus les témoignages seront nombreux, plus la diversité proposé par ces organisations ressortira, c’est pourquoi je sollicite toutes personnes désirant à son tour partager son expérience de télécharger ce document et me le renvoyer en via la messagerie Facebook afin d’ajouter d’autres témoignages à ceux déjà présents.


 Découvrez les témoignages de backpackers en HelpX


Alexandrine et Quentin - Duo - 17 helpX différents

Lire le témoignage

Alexandrine et Quentin – 22 ans – Visa WHV – Expériences multiples en Australie – Plusieurs mois
blog http://0ur0wnway.wordpress.com/

Alexandrine et Quentin
Cindy - HelpX près de Bundaberg

Lire le témoignage

Cindy – 25 ans – Visa WHV – HelpX près de Bundaberg _ 15 jours

Cindykangourou


Découvrez les témoignages de backpackers en Wwoofing


Pauline -Wwofing en Tasmanie

Lire le témoignage

Pauline Feraud – 26 ans – Visa WHV – Woofing en tasmanie – 98 jours

Pauline
Léa et Gary - Wwoofing dans 4 régions différentes

Lire le témoignage

Léa et Gary – couple de 24 ans – WHV –  woofing : NSW, Victoria, SA, Tasmanie – au total environ 2-3mois par tranche de 10-15 jours

Léa et gary
Marion - 16 Wwoofing en Australie

Lire le témoignage

 

 

Marion – 29 ans – WHV Australie – 16 Wwoofings

Partie 1 an explorer le Territoire du Nord, le Queensland, la Tasmanie, le Victoria et la Nouvelle-Galles du Sud.

marion1

 

 Et toi, serais tu attiré par ce genre d’expérience ?

Laisser un commentaire

serial rss