Your message has been sent, you will be contacted soon

Call Me Now!

Fermer
Accueil » HelpX » Témoignage Alexandrine & Quentin – Duo – 17 expériences HelpX

Témoignage Alexandrine & Quentin – Duo – 17 expériences HelpX

  • Array

Alexandrine et Quentin – 22 ans – Visa WHV – Expériences multiples en Australie – Plusieurs mois – blog http://0ur0wnway.wordpress.com/

Nous sommes Alexandrine & Quentin amis depuis les années lycée et tous deux 22 ans. Nous avons parcourus l’Australie avec un WHV de Sydney à Sydney en passant par le Red Center de Janvier 2013 à Janvier 2014 en faisant du HelpX tout le long de notre voyage.

Comment avez-vous découvert  le  HelpX ?

Un peu par hasard pour être honnête, nous étions en période de Fruit Picking et nous avions fait la rencontre d’un couple de français avec qui nous avons très vite sympathisé. Et ils nous ont parlé des bienfaits du HelpX qu’ils avaient essayé quelques temps auparavant. Donc c’est grâce à cette rencontre que nous avons commencé à faire du HelpX. Donc un beau jour à Canberra nous avons pris notre courage à deux mains et nous avons envoyé deux demandes avec un profil plus qu’approximatif, le soir même les deux familles nous répondaient positivement on avait plus qu’à choisir pour nous y rendre le lendemain.

Pour quel organisme as-tu  opté et pourquoi ?

Nous avons donc préféré opter pour le HelpX plutôt que le Woofing, la première raison est bien sûr le prix seulement 20€ pour deux pour deux ans pour le HelpX et 80€ pour le Woofing si je ne me trompe pas. Puis ensuite on a trouvé que le HelpX était plus fait pour nous, nous sommes tous les deux du milieu Hôtelier  et nous préférons faire du Homestay (travaille de maison) plutôt que de travailler dans une ferme. Puis le HelpX c’est valable dans le monde entier et vus qu’on compte tous les deux voyager voyager et encore voyager c’était la meilleure solution !!

Comment s’est déroulée ton arrivée  dans la famille ?

Alors je vais détourner la question et présenter toutes nos différentes familles car nous avons était accueillis dans 17 familles, ce qui fait beaucoup d’arrivée.

⦁    A Congo près de Moruya (NSW), la famille Warburton nous a très gentiment ouvert les portes de leur jolie petite maison à quelques pas de l’océan. Pas trop à l’aise de se rendre chez des inconnus pour la première fois, leur accueil nous a très vite mis à l’aise. Nous devions rester quelques jours seulement nous sommes repartis deux semaines plus tard. A noter malgré le faible niveau d’anglais de Quentin en début de voyage la famille le mettra très à l’aise. Et en prime nous y sommes revenus avec la famille d’Alexandrine pour la fin de notre voyage. Cette famille fera partis de nos coups de cœur de notre année.

⦁    A Longford près de Sale (VIC), nous retrouvons un jeune couple et leurs nombreux chiens. Nous nous sentirons assez mal à l’aise chez cette famille, leur style de vie était assez bizarre et leur maison vraiment pas très propre puis ils n’étaient pas super sympa avec nous. Pour le coup nous y resterons que quelques jours. Cette famille aurait pu nous freiner dans notre poursuite d’HelpX mais en ayant partagé tellement de bons moment dans notre première famille on ne voulait pas rester sur cette mauvaise expérience.

⦁    A Seddon en banlieue de Melbourne (VIC), nous nous retrouvons avec la famille Gaita qui nous accueille à bras ouverts. Le feeling passe très bien avec cette famille nous devions resté juste quelques jours car nous devions partir en Nouvelle Zélande pour 10 jours ensuite, c’est alors que Katerina nous propose de revenir après notre séjour chez les Kiwis. Nous y resterons 3 semaines en tout. Ce Helpx nous conforte donc bien dans l’idée que le HelpX c’est fait pour notre mode de voyage.

⦁    A Cavendish près du parc national des Grampians (VIC), nous sommes accueillis par un couple d’une soixantaine d’année dans une immense ferme typiquement australienne. Les débuts seront un peu bizarre, nos hôtes étant un peu froid et nous un peu timide se fut assez spéciale mais petit à petit nous nous sommes ouverts à eux et eux à nous et ça c’est très bien passé nous y resterons 3 semaines en tout. Ils nous laisserons même seule pendant deux week end dans leur immense propriété à garder leur chien.

⦁    A Fullarton en banlieue d’Adélaïde (SA), notre expérience la plus étrange. Nous serons « accueillis » par un jeune couple et leurs enfants ils avaient oublié notre venue (confirmé quelques jours auparavant). Nous dormirons donc dans le garage sur notre matelas sur lequel on dormait dans notre véhicule. Au final ça nous était égal mais le truc c’est qu’il n’y avait aucune communication dans cette famille, il était très gentil aucun problème de ce côté-là mais les enfants passés leur temps libre devant la télé ou l’Ipad. Et pareil pour les parents devant la télé cloitré dans leur chambre. Du fait que la famille ne soit pas vraiment intéressée à partager avec nous nous déciderons de repartir plus tôt que prévus. C’est aussi ça le HelpX vous ne vous sentez pas à votre aise vous pouvez partir quand vous le souhaitez.

⦁    A Orrorroo près du parc national des Flinders Range, nous serons accueillis par un couple de fermier d’une cinquantaine d’année. Leur ferme étant à plus de 50 kilomètres de la route qui vous permet de vous rendre au village le plus proche, se fut très atypique. Dans cette énorme propriété, nous avons eu la chance de suivre des étudiants de Honk Kong venus visiter les lieux tout au long de leur périple dans le parc national. Nous chasserons l’émeu en 4×4, nous essayerons l’avions personnel de Warren (notre hôte). C’était vraiment attypique pour le coup nous resterons une petite semaine.

⦁    A Coober Pedy (SA) près de rien à vrai dire à 700kms d’Alice Springs, nous serons accueillis par un couple de retraité d’une soixantaine d’année qui a la particularité mise à part de vivre en plein désert à la recherche d’opales, de tenir un refuge de kangourous blessés ou orphelins et c’est donc cela la raison de notre venue. Principalement nous nous occuperons des kangourous, on donnait le biberon aux petits on nettoyer les enclos des plus grands, on boxait avec eux. Nous serons donc bien en phase avec Terry (le monsieur) un peu moins avec Jo qui avait son caractère bien trempé. Deux semaines plus tard nous partirons avec plein de bons souvenirs dans nos têtes, les kangourous ont donc maintenant plus de secret pour nous.

⦁    A Alice Springs (NT), nous ferons la rencontre de Rochelle notre hôte (wonderwoman). Nous sentirons très bien avec elle. Le boulot était très physique mais elle était tellement gentille que ce n’était que partis remise de bosser dur pour elle sous 35/40°C. Grâce à elle nous réussirons à vendre notre véhicule qui commençait à nous faire peur. Et puis elle nous trouvera aussi un lift pour Cairns. Nous partirons avec beaucoup de regret après 10jours.

⦁    A Mossman près de Cairns (QLD), la famille Coxon nous accueillerons à bras ouverts (c’est le cas de le dire), nous partagerons de super moments avec eux, séance de plongée en rivière, petit barbeuc, leçon pour récolter le miel, … Arrivant avec de gros problèmes avec notre anciennes patronnes qui ne voulait pas nous payer nos dernières payes, Mandy et Chris nous auront été d’une grande aide en nous mettant en relation avec une amie de la police local qui a très vite pu nous permettre d’encaisser nos chèques. C’est avec une grande tristesse que nous partirons seulement une semaine plus tard. Car nous avions planifié un autre HelpX juste après. Une de nos plus belles rencontres.

⦁    A Millaa Millaa près d’Atherton (QLD), nous serons accueillis par une charmante maman célibataire avec qui nous partagerons énormément de rire. Situé en plein cœur du circuit des cascades ce HelpX a été très riche en découverte. Nous partirons même travailler avec elle sur les marchés (en nous rémunérant alors qu’on pensé juste donné un coup de main). Nous y resterons une dizaine de jours se fut très agréable.

⦁    A Midge Point près d’Airlie Beach (QLD), un couple d’agents immobiliers nous ouvrira les portes de leur maison de rêve (comme dans les magazines). Nous y resterons que quelques jours mais nous passerons un agréable séjour. Petit plus si vous avez un véhicule ce Helpx est vraiment pas loin du point de départ des Witsunday Islands.

⦁    A Baffle Creek près de Gladstone (QLD), deux amis d’une cinquantaine d’année nous accueilleront dans leur petite maison en pleine forêt. Mise à part qu’ils faisaient la meilleure saucisse qu’on ai jamais mangé ce HelpX a la particularité qu’un de nos deux hôtes est tétraplégique ce qui est très enrichissant de voir comment une personne autant démunis a toujours le moral, toujours le sourire, hyper intéressante, et très à l’écoute. Une vraie leçon de vie. Nous resterons une semaine avec nos deux hôtes dans leur petite ferme.

⦁    A Bundaberg près de Noosa (QLD), nous ferons la rencontre d’un petit bout de femme qui nous accueillera dans une superbe maison. Nous partagerons beaucoup de discussion sur l’écologie avec elle. Ce fut très intéressant de passer quelques jours à ces côtés.

⦁    A Seven Hills en banlieue de Brisbane (QLD), nous ferons la rencontre d’une petite famille super sympa avec deux parents qui ont parcourus le monde plusieurs fois étant plus jeunes (c’est un peu des idéaux pour nous). Nous partagerons beaucoup de bon moment avec eux, jouer avec ces enfants fut un réel plaisir. Le départ fut un de nos plus compliqué on ne voulait vraiment pas partir de chez cette famille qui je pense est notre plus belle rencontre de l’année. Nous repartirons malgré tout au bout d’une dizaine de jours.

⦁    A Southport près de Gold Coast (QLD), nous serons accueillis par capitaine Carl à bord de son superbe catamaran pour un petit voyage d’une semaine dans le pacifique. La vie de bateau nous ne connaissions pas et nous avons parfaitement adopté la zenitude de ce mode de vie. Carl en lui-même est une sacré rencontre, un personnage ce Carl. Joué aux échecs en pleine mer c’est fait !!

⦁    A Ewingsdale près de Byron Bay (NSW), nous ferons la rencontre d’un couple de retraité hyper actif, nous partagerons de très bon moments avec eux même si Lize avait tendance à  nous « fâcher » parce qu’on ne mettait pas assez de crème solaire, on s’exposé trop au soleil mais bon avec du recul c’était assez comique et après presqu’un an ça nous faisait du bien d’être materné un peu. Sinon super rencontre nous serons une nouvelle fois tristes de laisser ces belles personnes derrière nous au bout d’une dizaine de jours.

⦁    A Bonville près de Coffs Harbour, nous serons accueillis par la famille la plus accueillante qu’il puisse exister en Australie je pense. Déjà nous partagerons les fêtes de Noël en leurs compagnie se fut très agréable de passer notre premier Noël au soleil. Mais qui plus est cette famille voit le HelpX d’une autre manière pour eux il ne faut absolument pas que l’on « travaille » pour eux, ils veulent juste qu’on profite de nos derniers moments en Australie et qu’on se repose. Nous serons par moment très gêné de ne rien faire pour eux donc on fera du forcing pour pouvoir s’intégrer dans les tâches journalières. Au final ils étaient content de gouter à la cuisine française, de nous voir désherber leur jardin ou encore faire leurs repassage. De plus Cassandra (la maman), nous a baladé partout autour de chez elle, un matin nous nous sommes même levé à 4h du mat pour pouvoir assister à un des plus beaux levé de soleil qu’on ait vus en Australie. Pour un dernier HelpX en OZ on ne pouvait pas rêvé mieux. Au top cette famille !!

En quoi consistait votre « job » ?

Vous l’aurez donc compris nos tâches ont été très varié même si dans nos recherches de familles nous préférions opter pour du Homestay plutôt que du Farming par exemple.
Dans la plupart du temps nous avons fait la cuisine, le ménage, fait des machines, du repassage et jardiner (désherber en grande partis).
Mais nous avons aussi fait de l’informatique, de la peinture, nous avons aidé à construire une maison, fait du babysitting, travailler dans des pépinières, travailler dans des fermes, fait du rock picking (le boulot le plus chiant d’ailleurs mais c’était marrant), on a nettoyé une forêt tropicale, déménager un immense bordel sous 40°, …
Mais parmi les plus inattendus nous avons fait les marchés, vécus sur un bateau et partagé le quotidien d’un capitaine, et surtout nous avons choyé des kangourous, on leurs a donné le biberon, c’était top !!

Comment se composait votre planning hebdomadaire (journée type, heure de travail, temps libre) ?

En temps normal on essayait de faire nos tâches dans la matinée afin d’avoir toute nos après-midi de libre mais c’était un choix personnel car pour la plupart du temps les hôtes nous laissés le choix. Bon bien sûr s’ils avaient besoin de nous dans l’aprem ou en soirée nous étions bien sûr là. En temps normal cela tourné autour de 4/5h par jours avec deux days off par semaine, mais il nous est arrivé d’être exploité par moment (une fois ça va), et par moment nous travaillons très peu 2h tous les deux trois jours.
Puis les hôtes nous laissé libres quand nous le voulions ce n’est pas l’armée le HelpX du moment que vous êtes respectueux et à disposition si on a besoin de vous, vous êtes libres de faire ce que vous voulez de votre temps. Nous essayons tout de même de passé un maximum de temps avec eux car nous faisons du helpX pour les rencontres principalement. Donc ce n’était vraiment pas une obligation pour nous de passé du temps avec eux.

Quels bénéfices avez-vous tiré de cette expérience ?

Le Helpx a vraiment changé notre manière de voir la vie, au départ nous voulions faire du HelpX principalement pour améliorer notre anglais et avoir un peu de confort mais très vite nous nous sommes pris à notre propre jeu.
Faire des rencontres, partagé des moments avec des personnes que vous n’aurez peut-être jamais osé aborder, parlé de tout et de rien, en apprendre davantage sur la culture les connaissances de chacun, je pense que c’est une réel addiction dorénavant. C’est dire au bout de même pas 2 mois en France ils nous tardé qu’une chose repartir à la découverte de locaux dans des contrés inconnus.
Sinon bien sûr notre niveau d’anglais c’est considérablement amélioré, nous sommes beaucoup moins timide et surtout nous nous sommes ouverts aux gens. Je pense que dès que j’aurais finis de vadrouiller et me serait poser un peu en quelques part j’opterai pour le HelpX en tant qu’hôte cette fois ci.

Étais-ce en adéquation avec vos attentes ?

Ah beh totalement voir plus on ne pouvait pas rêver mieux, et puis je ne pense qu’on aurait tenté l’expérience si souvent si ça nous aurai pas plus.
Recommanderais-tu HelpX  (ou Woofing) aux autres backpackers, pourquoi ?
On ne cesse de le recommander, mais voyez le système plus sur l’échange pas sur l’aspect économique de la chose. C’est une expérience humaine que l’on souhaite à tous.
Une anecdote à partager avec nous ? (bizarre, drôle ou mauvaise expérience)
Alors une anecdote marrante, ah oui lorsque nous sommes arrivé dans notre HelpX sur Melbourne Katerina (notre hôte) nous a fait découvrir notre logement pour les semaines à suivre. Un wagon de train réaménagé (style roulotte) qui était dans le fond du jardin. Tous les soirs nous faisions nos bouillotes pour pas ce les peler parce qu’un rideau faisait office de porte, donc niveau isolation on a vus mieux. C’était vraiment stylé et marrant, on a adoré vivre là-dedans.

Helpx à Melbourne helpx1 helpx2 helpx3 helpx4 helpx5 helpx6 helpx7 helpx8 helpx9 Rock Picking dans les Grampians

 

Laisser un commentaire

serial rss