Your message has been sent, you will be contacted soon

Call Me Now!

Fermer
Accueil » Bons plans » Emplois en Australie : l’entraide made in Chapka !

Emplois en Australie : l’entraide made in Chapka !

  • Array

Le Working Holiday Visa est aujourd’hui très en vogue auprès des jeunes Français qui cherchent à voyager et travailler en Australie, et vous êtes de plus en plus nombreux chaque jour à décider de vous envoler dans l’hémisphère sud afin de vivre l’aventure Australienne.

Ce visa qui permet de travailler légalement en Australie est dépeint par la plupart des médias comme un sésame pour les jeunes en quête d’aventure et de job à l’autre bout du monde.

Pour y avoir vécu presque 2 ans, je peux vous l’assurer, la vérité est tout autre. Loin d’être un Eldorado, l’Australie qui, certe, permet d’avoir des opportunités professionnelles intéressantes et nombreuses, se confronte désormais au problème de sa popularité.

 

Le constat

En effet, en 5 ans, la population de jeunes Français en WHV est passé de 5000 à 25000, et de plus en plus d’européens (et de jeunes de quelques autres pays) décident également de partir au pays des kangourous pour découvrir le temps d’une ou deux années, une expérience différente, celle du backpacking, en prévoyant également de trouver un travail sur place pour renflouer les caisses et pouvoir voyager dans ce paradis faisant 14 fois la France.

La concurrence augmente donc entre tous les détenteurs de WHV présents en Australie, et dans cette compétition, les Français n’ont pas forcément les mêmes armes que les autres Européens. Le faible niveau d’Anglais des Français impacte souvent négativement ces derniers dans cette course au job .

Les travails de serveurs, barman, réceptionniste, et en général tous les emplois où l’ont à affaire à de la clientèle sont souvent prit d’assaut par les backpackers, et le niveau d’anglais joue pour beaucoup.

Les employeurs préférant largement offrir un emploi à une personne comprenant bien la langue plutôt qu’a avoir à réexpliquer sans cesse les tâches à effectuer plusieurs fois. D’autant plus lorsque les emplois nous confrontent à de la clientèle.

Une concurrence entre jeunes en WHV

 Les Français, un peu pénalisés par leur niveau d’anglais s’orientent donc beaucoup vers les emplois de Fruitpicking et Farming, qui se trouvent plus facilement sans avoir un anglais fabuleux, et qui permet au passage de devenir éligible à un second WHV si l’ont travaille 88 jours dans ce type d’emploi.

Mais là aussi, la masse de jeunes en WHV augmente la concurrence, et le marché de l’emploi se durcit donc un peu plus chaque année pour les jeunes Français en Australie ( concurrence Asiatique à venir également, ce qui n’est pas pour arranger les choses.)

Beaucoup arrivent cependant à se débrouiller pour travailler, mais comme vous l’aurez compris, tout comme en France, le travail ne tombe pas tout cuit dans la bouche, et il faut être débrouillard et multiplier les efforts pour arriver à ses fins dans cet Eldorado en pointillé.

Comment trouver un emploi en Australie ?

Entre Gumtree, le site de référence le plus connu pour chercher un emploi, les différent sites internet d’offre d’emplois comme JobSeeker, et autre TheJobShop.com, les agences d’intérim présentent un partout dans le pays, et le porte à porte, beaucoup d’options sont effectivement disponibles, mais ce n’est pas pour autant que le travail est plus simple à trouver.

Le porte à porte reste, selon moi, la valeur la plus sûr pour trouver un emploi car l’interaction et la spontanéité sont très bien vus par les Australiens et l’échange directe leur permet plus facilement de juger de votre aptitude à travailler pour eux ; mais multiplier ses chances en optant pour toutes les méthodes reste le moyen le plus sûr pour obtenir ce fameux job que vous attendez tant !

Une nouvelle option made in France !

Mais bonne nouvelle !

Un nouveau concept vient d’être crée par notre partenaire Chapka Assurance, qui à pour objectif de permettre une entraide entre voyageurs Français en Australie : il s’agit de Trip’N Job !

http://chapka.fr/img/textes/314.png

Ce nouveau site dit collaboratif, permet aux jeunes Français détenteurs de WHV de trouver facilement les avis et les expériences professionnelles d’autres jeunes expatriés Français ainsi que les coordonnées des employeurs.

Cette plateforme d’échange gratuite est directement alimentée par les jeunes actuellement sur place où ceux qui viennent de rentrer.

 http://www.chapka.fr/img/textes/313.png

 

Concrètement, comment ça marche ?

Une carte interactive recense les expériences partagées de jeunes Français ayant eu des emplois, avec leur avis, et des informations tel que le salaire ou encore le descriptif des tâches demandées, ainsi que les coordonnées des employeurs.

Le but de ce concept est donc d’aider les nouveaux arrivants Français à obtenir des infos utiles via l’entraide ! Une arme supplémentaire pour les Frenchies arrivant en Australie qui pourra leur donner un grand coup de pouce dans leur recherche d’emploi !

Et cela prouve par la même occasion que tout emploi est à la portée des Français ! Les expériences sont multiples, dans beaucoup de secteurs différents, donc si certains ont réussis à trouver dans une branche spécifique, pourquoi pas vous !

Fruitpicking, bartender, waitress, pleins d’expériences, plein d’infos, plein de coordonnées d’employeurs sérieux ! Allez donc voir tout ça de plus près !!!

Un grand bravo donc à Chapka pour cette bonne initiative !

A vous de jouer désormais ! Il vous suffit donc de suivre ce lien afin d’apporter votre contribution pour aider les autres expat Français dans leur démarche ! Vous aimez l’entraide ? Ajouter donc votre pierre à l’édifice !!!

Poster un job

Vos compatriotes vous en seront très reconnaissant !!!

Et si vous êtes un nouveau WHV, allez donc sur cette carte qui pourra surement vous aider !

Consulter la carte des jobs

tripnjob

 

grape picking

Mots-clés:

Laisser un commentaire

serial rss